.

Michel Tyszblat, "Danseuse 15"
Michel Tyszblat, Danseuse 15, 116 x 89 cm, 2000

Né en 1936 à Paris.

Autodidacte, il a reçu les enseignements d'André Lhote en 1956 et de Robert Lapoujade en 1960. Il enseigne depuis 1982 ls arts plastiques et l'histoire de l'art contemporain à l'école d'architecture de Versailles.

Michel Tyszblat est un peintre dont l'oeuvre est singulière. Après une période abstraite dont il garde le profil pictural, il passe à la figuration. Il frôle tous les mouvements, la figuration narrative, les inspirations pop ou même les influences surréalistes mais reste finalement en dehors de tout mouvement, comme isolé dans son oeuvre mais jamais enfermé, ouvert à la peinture de ces quarante dernières années et au monde qui l'entoure.
Michel Tyszblat est un peintre exigeant, peintre du sens, constamment dans l'interrogation et le doute, sans jamais perdre le goût de peindre. Les représentations figuratives nettes et précises dans un chromatisme raffiné sont dans un premier temps articulées entre elles sur la toile (sans logique mécanique), puis elles deviennent dans le temps plus éclatées, isolées, morcelées, dans une composition à la fois très définie et spontanée. Au fil de cette évolution, des formes abstraites apparaissent au même titre que les objets figurés et prennent une valeur expressive, manifestant en même temps, et de plus en plus, la place de la gestuelle dans sa peinture.
Depuis la fin des années 1960, il traverse différentes périodes dans lesquelles il représente d'abord des objets de la vie quotidienne et du monde technologique (jouets, télévision, moteurs), puis la cité et ses signes et, seulement au milieu des années 1980, se manifeste, de façon d'abord subreptice, la représentation humaine dans les rues et le monde de la cité. Cette présence se fait plus forte et enrichie dans les portraits jusqu'à la complexité psychique et organique humaine intime (les Grotesques). Viennent alors les rencontres et le rapport aux autres dans une peinture de plus en plus libre tant dans la forme que dans la couleur.
Michel Tyszblat chemine entre les courants picturaux sur une ligne de crête, voie très riche et personnelle.

Michel Tyszblat a exposé au Cac du 25 janvier au 13 mars 2008

  • Catalogue Michel Tyszblat
  • Carte postale Michel Tyszblat "Osmose n°1"
  • Affiche exposition Michel Tyszblat
La carte postale Osmose n°1, le catalogue* Oeuvres 2005 / 2007 et l'affiche de l'exposition sont disponibles à la vente au Centre d'art ;

*26 x 20 cm, 32 pages, 22 reproductions couleur, texte de Marc Albert-Levin