.

Jean Suzanne, "Lumière fossile 2" sculpture
Jean Suzanne, Lumière fossile 2, 85 x 30 x 27 cm, 1989


Né à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine) le 3 juin 1938.

Après des études secondaires au lycée Chaptal à Paris, où seul le dessin, les sciences naturelles et la technique le passionnent, il fait des études supérieures en électronique à l'école Breguet de Paris. Il travaille ensuite dans l'industrie comme technicien chez Hispano-Suiza, puis comme ingénieur dans différentes sociétés d'électronique. En 1975, il quitte la région parisienne pour  s'installer dans le Quercy; il y crée son atelier de sculpture et mènera en parallèle la conception électronique et la création artistique. Le point de départ de ses recherches artistiques sera la réunion de trois pôles d'intérêt qui l'ont sensibilisé dès sa jeunesse: Tout d'abord les ruines laissées par la guerre, qui se traduiront par les lignes de fractures, les plans déchiquetés, les amas de blocs calcinés.
Ensuite la mécanique, que l'on retrouve en tant qu'éléments esthétiques ou dans le mouvement.
Enfin l'aérodynamisme, qui le conduit a une simplification des formes et des plans. En 1985, il quitte l'industrie pour se consacrer entièrement à la sculpture.
Il obtient l'année suivante un prix de la ville de Montauban, qui lui commande sa première sculpture monumentale: Météore.
En 1993, il est sélectinné pour le concours organisé par le musée Hakone de Tokyo, et obtient le prix Henry Moore.
En 1998, il est le seul français participant à la triennale de sculpture d'Osaka.

Jean Suzanne a exposé au Cac du 24 avril au 15 juin 1998